Organisateurs

Initié par le Premier ministre, le Ministère de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, par l’intermédiaire du CGET, de l’IGN et de l’Insee, organise à la rentrée 2016-2017 un concours national de cartographie. Intitulé Carte blanche, ce concours cherche à faciliter l’appropriation de la réforme territoriale par les citoyens et à renouveler l’imaginaire territorial en proposant aux français de fabriquer de nouvelles façons de représenter leur pays et son organisation.


Le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET)

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) conseille et appuie le Gouvernement dans la conception et la mise en œuvre des politiques de lutte contre les inégalités territoriales et le développement des capacités des territoires. Rattaché au Premier ministre, il assure le suivi et la coordination interministérielle de ces politiques. Il est issu du regroupement de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (Datar), du Secrétariat général du comité interministériel des villes (SGCIV) et de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

Travaillant au plus proche du terrain et en relation étroite avec les collectivités territoriales et les préfets de région et de département, le CGET porte :

  • une ambition de solidarité entre tous les territoires ;
  • une approche territoriale et territorialisée des politiques publiques.

Quelques sujets transversaux sur lesquels il travaille: la politique de la ville, l’accès aux services publics, la création d’emplois locaux durables et non délocalisables, le développement des capacités de chaque territoire, l’accompagnement des mutations économiques ou encore l’impulsion de la transition écologique.


L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN)

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) est l’opérateur de l’État en matière d’information géographique et forestière de référence, certifiée neutre et interopérable. L’Institut développe des référentiels, produits et géoservices, répondant aux besoins croissants et évolutifs en données cartographiques et en informations géolocalisées. Acteur public du numérique pour la description multi-thèmes du territoire, l’Institut intervient en appui à l’évaluation et à la mise en œuvre des politiques publiques de prévention des risques, d’aménagement du territoire, de développement durable, de défense et de sécurité.

Grâce à ses cinq laboratoires de recherche, l’IGN entretient un potentiel d’innovation de haut niveau dans les domaines de la géodésie, de la topographie vectorielle, de l’optique et de l’électronique, du traitement des images et de l’inventaire forestier. L’ENSG-Géomatique, l’Ecole nationale des sciences géographiques de l’IGN, forme les futurs ingénieurs de l’information géographique.

L’IGN est placé sous la double tutelle de la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer et du ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.


L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) est une direction générale du ministère de l'Économie et des finances. Il a pour mission de collecter, analyser et diffuser des informations sur l'économie et la société française sur l'ensemble de son territoire.

Il conduit ses travaux en toute indépendance professionnelle.

Pour mener à bien ses missions, il mobilise des compétences variées et recrute chaque année pour de nombreux métiers des fonctionnaires et des contractuels.


Nous remercions l'Agence du patrimoine immatériel de l'Etat (APIE) pour ses précieux conseils et son accompagnement dans la rédaction du réglement du concours.